You are here: Home UNIVERS. GREGORIANA Retorica Biblica e Semitica Le fait synoptique reconsidéré

GBPress.net Gregorian & Biblical Press

Le fait synoptique reconsidéré

Correo Imprimir PDF
There are no translations available.

Meynet Roland

“Retorica Biblica e Semitica” 7

2015, pp. 384 978-88-7839-316-5    

€35.00
Añadir a mi cesta


 

On ne peut plus se contenter de comparer les textes synoptiques verset par verset, ou syntagme par syntagme. Il est plus important de mettre en parallèle la composition de chaque passage (ou péricope) puis des unités de niveaux supérieurs auxquelles ils appartiennent.

Dans le premier chapitre les trois versions synoptiques de « La guérison (d’un aveugle ou de deux) à Jéricho » et celles de « L’appel du riche » sont analysées selon les procédures de l’analyse rhétorique biblique ; ensuite la comparaison synoptique met en regard non seulement chaque détail, mais aussi et surtout leurs compositions respectives.

Dans le second chapitre, « Le passage dans le contexte immédiat », ces deux passages sont situés dans la « sous-séquence » où ils sont intégrés, donnant lieu de nouveau, à ce niveau supérieur, à la comparaison de l’architecture des sous-séquences de Mt, de Mc et de Lc.

Le troisième chapitre, « Le passage dans le contexte large » situe les passages et les sous-séquences auxquels ils appartiennent dans le contexte de la « séquence ». Celles de Mt 19–20 et de Mc 10 sont tout à fait parallèles, mais Matthieu « ajoute » en plein cœur de sa séquence la parabole des ouvriers de la dernière heure qui développe le simple proverbe de Mc 10,31 : « Beaucoup de premiers seront derniers et les derniers premiers ». En revanche, Luc intègre le matériel des séquences de Mt et de Mc dans deux séquences fort différentes.

Enfin, dans le dernier chapitre, la séquence de Mt 10 et les deux séquences de Lc 17,11–18,30 et 18,31–19,46 sont situées dans l’ensemble du second et du troisième évangile.

Un excursus sur les deux décalogues et un autre sur les deux versions du Notre Père complètent l’ouvrage.

 

Roland Meynet, jésuite, est professeur émérite de théologie biblique à l’Université Grégorienne de Rome. Parmi ses nombreuses publications, on retiendra surtout son commentaire du troisième évangile, L’Évangile de Luc (Grand prix de philosophie de l’Académie française 2006), son Traité de rhétorique biblique (2007.2011) et son commentaire du second évangile, L’Évangile de Marc (2014). Il est Secrétaire de la Société internationale pour l’étude de la Rhétorique Biblique et Sémitique (RBS).

 

 

 


Network



Centro de Ayuda

Localização
Piazza della Pillotta 35
Visualizzazione ingrandita della mappa
Visualizzazione ingrandita Street View

Non esitare a contattarci per ogni informazione o dubbio